Développeur(euse) frontend CDI Télétravail

En tant que développeur(euse) frontend, en relation directe avec le Chief Technology Officer, vous aurez la responsabilité de créer et d'intégrer de nouvelle interface client.

Missions :

- Vous contribuez à la conception et au développement de nouvelles fonctionnalités front-end et mobile.
- Vous participerez au développement de nos interfaces clients web et mobile.
- Vous concevez une architecture stable, évolutive et scalable.
- Identifier les tendances, comportement, pratiques innovantes et leviers de croissance pour faire évoluer nos plateformes.
- Capable de s'approprier les projets et d'en assurer l'ownership technique.

Connaissances recherchées :

- Connaissance développement Progressive Web Application (Vue JS de préférence)
- Maîtrise de l'intégration responsive
- Familier avec l'industrialisation des développements (gestionnaire de sources, intégration continue, déploiement)
- Pluridisciplinaire et aimant travailler en équipe.
- Capable de s'approprier les projets et d'en assurer l'ownership technique

Qualités requises :

- Capacité à travailler en mode start-up / agile en équipe.
- Autonomie, rigueur, créativité
- Aisance relationnelle
- Goût du challenge


Type de contrat

Durée indéterminée (CDI)
Poste à pourvoir à une date précise : 1 janvier 2022
Lieu : Annecy Rhône-Alpes

Compétences souhaitées

html
css
javascript
ajax
nodejs
accessibilité
référencement
git

Rhône-Alpes

Everide

Fondée par 3 experts de l'outdoor et du digital, Secondo est une start-up basée à Annecy, au cœur de l'outdoor sport valley. Nous avons pour mission de rendre l'économie du sport outdoor circulaire, avec le lancement d'une place de marché C2C à haut niveau de service, pour faire du “second-hand” le premier choix pour les pratiquants outdoor.

Siège : Annecy
Statut : Entreprise (SARL, SA, PME, PMI)

Postuler

  • E-mail : olivier**at**everide_point_app
  • Nom du contact : Olivier

Twittez cette annonce pour la faire connaître
Mise en ligne le , 992 vues

 Bon ben tant pis, ça marche  (Jean-Claude Bourret)